Parce qu'il faut savoir manoeuvrer seul, mais aussi descendre et remonter seul le bateau sur sa remorque, me voici parti pour une heure d'aviron en solo, toujours dans la magnifique rade de Cherbourg.

Les rames sont trop longues (ou les goussets des rames sont mal placés (pourtant je les ai remis au même endroit), donc je vais essayer de les déplacer, ou de scrier les bouts côté rameur qui s'entrechoquent...

Au final, tout s'est bien passé... Sauf à la remontée. Un coup de vent a rabattu le bateau, et j'ai pas fait attention à la distance. J'ai éperonné Vanadis avec ma remorque, et je lui ai fait une grosse balafre... Rien de fatal, mais un impact, une grosse rancune et une conclusion : 2 points d'attache pour le bateau (au besoin avec l'ancre) et il faudra "protéger"l'arrière de la remorque pour la prochaine sortie solo.